Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 avril 2011 2 26 /04 /avril /2011 06:23

Je vous emmène faire un tour dans le passé lointain de Paris, jusqu’au Moyen Âge ! Si vous vous promenez dans le quartier Saint-Paul (entre le Marais et la Seine), ne manquez surtout pas ce vestige de l’enceinte de Philippe Auguste. Vous le trouverez en passant par la rue Charlemagne, au coin de la rue des Jardins St-Paul.

La muraille de Philippe Auguste est plus qu'un rempart : c'est une structure de rêve, qui fait surgir au milieu du Paris d'aujourd'hui les fantômes des guerres moyenâgeuses, les bruits de bataille, la rudesse de temps révolus. Elle est là, parmi nous, encore présente à de nombreux endroits pour qui sait la voir. Elle est totalement imbriquée dans notre quotidien et nous la côtoyons souvent sans le savoir. Mais pour ceux qui savent la reconnaître et l'évoquer, c'est un coin du voile qui se soulève : la ville banale prend une dimension historique. Nous réalisons que les rues parcourues de manière quasi-somnanbulesque sont en fait la résultante d'une histoire ancienne, dense et riche qui nous invite à méditer sur nos racines, notre présent, et notre avenir aussi bien.

 Construite entre 1190 et 1220 sous le règne de Philippe Auguste, cet ouvrage fortifié est le second et dernier (après le mur Gallo Romain qui ceinturait l'île de la cité) à avoir eu une fonction défensive globale. En effet, les murs ultérieurs étaient soit des ouvrages partiels (muraille de Charles V et Louis XIII) soit des murs "fiscaux" (mur d'octroi de Louis XIV) soit les lignes de fortifications modernes ("fortif" de Thiers, érigées au milieu du 19e siècle).

Le mur de Philippe Auguste, lui, est une "vraie" muraille avec un chemin de ronde, des créneaux, des portes fortifiées, des tours rondes régulièrement espacées. Il faisait tour le tour de la ville de l'époque. Le Paris de 1230 ressemblait un peu au Carcassonne d'aujourd'hui. 2800m sur la rive droite, 2600m sur la rive gauche, 3m d'épaisseur à la base, 9m de hauteur et une tour de 14m de haut tous les 70 m, le rempart était une fortification imposante. Pour le défendre à l'Ouest Philippe Auguste fit ériger sur ses deniers (le mur, lui, était financé par la ville) le Louvre féodal qui devait donner naissance au bâtiment que nous connaissons aujourd'hui.

Ansi, de morceaux en morceaux, d'emplacements en emplacements, présente ou disparue, la muraille de Philippe Auguste évoque directement ou indirectement un Paris presque évanoui qui tente malgré tout de nous faire signe par-dessus les siècles. Et ce Paris là était à son époque au moins aussi ambitieux ou novateur que la ville qui abrite la Tour Eiffel, Beaubourg et le boulevard périphérique. Cette section du site de "Paris au temps de Philippe Auguste" est dédiée au rempart. Elle est aussi consacrée à ceux qui savent encore rêver et qui, tout Internautes qu'ils soient, acceptent que leur identité se fonde aussi bien sur la modernité que sur la nostalgie.

 * Source : http://www.philippe-auguste.com/mur/textes/evocation.html

Partager cet article
Repost0

commentaires

N


Hello Véro, merci pour ce partage toujours intéressant et bien illustré. Paris sous un autre angle cela change des classiques (tour Eiffel etc.). Bonne journée et gros bisous



Répondre
S


bonsoir Véronique j'espère que vous allez tous bien


bien amicalement à la famille


bises à sarah









Répondre
E


 Bonjour  tite parisienne, un article fabuleux, qui je l'aurais voulu encore plus long... tellement j'ai aimé ! merci



Le plantain, l'oseille et quelques espèces de graminées
précoces sont en fleurs. La "vraie" saison du rhume des
foins s'annoncent donc...
Mes deux ainés sont allergiques et les précautions sont à prendre,
surtout que cela se passe toujours pendant la session des examens...
  
Très beau
mercredi 




Répondre
R


bonjour,en effet c'est une découverte pour moi


personne n'a trouver pour le jeu, voici un autre indice ses amis l’appelle qing-qing, ce double prénom traduit en phonétique donne en  français, est en
anglais le même prénom, il est très courant, ??


passe un très bon mercredi amitiés


rené



Répondre
C


Bonsoir Véro


Me voilà revenue, un peu fatiguée , j'ai eu des problèmes après l'anniversaire


d'Emma, je me suis retrouvée encore à ne plus pouvoir bouger, une grosse crise  dûe surement au surmenage (j'ai eu aussi des escaliers à monter, pénible
pour moi). Mais j'étais tellement contente d'aller à son anniversaire. C'est ma seule petite fille et je l'aime tellement. C'est un ange. Elle est adorable surtout à cet âge. Je l'ai eu
encore ce soir et certainement jeudi. Demain j'en profite pour me reposer.


J'espère que tu as passé de bonnes fêtes de Pâques avec tes enfants. Tes photos sont encore magnifiques. J'aime celles du Parc des Buttes
Chaumont


Bonne nuit Véro.


Bisous


 





 


 


 



Répondre

Présentation

  • : Le blog de TititeParisienne
  • : J'ai ouvert ce blog pour vous parler de "ma ville lumière" PARIS. J'y suis née et j'y habite. Je vous parlerais de mon quartier le 19ème arrondissement, ainsi que des endroits que j'aime pardessus tout, comme Montmartre et l'Île de la Cité. Je vous parlerais aussi des expositions que j'ai vu, des concerts ainsi que des défilés de tous genres. Bienvenue chez moi ...
  • Contact

Recherche

Pages