Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 février 2013 3 20 /02 /février /2013 08:01

Le Maquis

Fin XIXème, sur le versant nord de Montmartre, il existe un vaste terrain vague appelé le Maquis. De nombreuses baraques en bois ou en dur s'y sont peu à peu construites. Même si cela ressemble à un bidonville d'aujourd'hui, ce n'est pas tout à fait le cas, car on y trouve aussi de petites fermes, des jardins et même un "château" (le Château des Brouillards) qui abrita la famille Renoir. Il y vit tout une population très typique du monde montmartrois de l'époque : chiffonniers et misérables, apaches, mais aussi bohèmes et artistes, peintres, marginaux de tout genre, etc. Il sera détruit en 1910 afin que soit percée l'avenue Junot. 

Le Maquis Montmartre 1On peut apercevoir sur la droite de la photo, le "bateau-lavoir" et des ateliers d'artistes.

Le Maquis Montmartre 2Derrière les moulins - 29 mai 1904

Le Maquis Montmartre 3Le Maquis en 1907

Le Maquis Montmartre 4L'Impasse Girardon - 10 Juillet 1904

Le Maquis Montmartre 5

Le terrain argileux de la butte empêchait la construction d'immeubles… Fin XIXe, on y construisit des maisons de bois, et l'endroit acquit très vite une mauvaise réputation.

"Sorte de vaste terrain vague en pente assez abrupte, le Maquis s'accrochait au flanc nord de la Butte dans une zone délimitée entre la rue Caulaincourt et le Moulin de la Galette. Diverses maisons en "dur" formaient comme un rempart à la partie basse du Maquis, le long de la courbe depuis l'immeuble du N° 42, construit en 1894, jusqu'à la place Constantin-Pecqueur, N° 6 et 4, construits en 1902. A l'instar de la "Zone", cet espace non constructible situé au pied des fortifications tout autour de Paris, le Maquis était à l'origine une agglomération de fragiles petites baraques entourées de jardinets, où les plus modestes tentaient de cultiver un terrain glaiseux et instable. N'en attendant rien, car jugé inconstructible, les propriétaires de ce vaste terrain en avaient alors loué des parcelles à vil prix. 

A partir des années 1890, cependant, certaines de ces installations furent remplacées par des constructions plus solides, créant ainsi un village fait de bric et de broc dont l'"architecture" paraissait bien aléatoire." (La vie secrète de Montmartre de Philippe Mellot, éditions "omnibus")


 

Villa Léandre

La Villa Léandre est un endroit à part dans le 18e arrondissement de Paris. Située entre le 23 et le 27, avenue Junot, le calme de cette impasse, bordée de petites maisons au style anglo-saxon, étonne.

Endroit privilégié, au cœur de la Butte de Montmartre, dans le 18e arrondissement de Paris, la Villa Léandre est un lieu de calme, de discrétion, avec ses petites maisons et sa rue pavée. Elle semble hors 18e, hors Paris, hors du temps. Seuls les flashs des touristes viennent perturber cette tranquillité. Et de temps à autres, les flashs des photographes professionnels, qui apprécient particulièrement la petite impasse pour leurs séances photos. De nombreux réalisateurs de cinéma ont aussi choisi la Villa pour leurs tournages, profitant de ce cadre singulier.

Le Maquis Montmartre 6

« Jusqu’au XXe siècle, c’était le maquis ici, explique une habitante. Le terrain était sauvage, il y avait juste des petits chalets sur pilotis, sorte de bidonvilles à l’ancienne. C’était comme ça sur toute l’avenue Junot. Au bout de l’impasse, il y avait plusieurs moulins. » Durant la Seconde Guerre mondiale, l’impasse a été un lieu de tension, occupée à la fois par les soldats allemands et la résistance. « Je crois que les résistants logeaient au numéro huit, se souvient une habitante. Les Allemands eux, occupaient le numéro six. C’était un endroit un peu bizarre, un lieu de débauche. » 

Le Maquis Montmartre 7

Aujourd’hui, ce sont surtout des familles qui vivent Villa Léandre. Mais, selon une habitante, l’acteur Richard Berry habiterait toujours au numéro 2. « Les artistes qui choisissent de s’installer Villa Léandre le font pour le calme et la discrétion, souligne Béatrice Fromy-Markovitch, locataire au numéro 19 et Montmartroise depuis toujours. On ne les embête pas. Ce sont des riverains comme les autres à qui l’on dit bonjour le matin et que l’on voit tous les ans lors de la Fête des voisins. »

Le Maquis Montmartre 8

Partager cet article

Repost 0
Published by TititeParisienne - dans Montmartre
commenter cet article

commentaires

Sylvie (anjou) 24/02/2013 19:39

Je suis toujours aussi étonnée de voir de telles maisons dans Paris, car pour moi c'est plus synonyme d'immeubles que de maisons, et là on se croit dans une commune extérieure à Paris.
La fois où nous étions allés visiter tout ce coin qu'est ce qu'on a marché ! j'avais les pieds en "bouillie" le soir !
Tes articles sont de grande qualité ! merci Véronique

Ophrys . 23/02/2013 03:55

Bonjour Veronique .
On peut dire que Montmartre a beaucoup change depuis ces jolies cartes postales .Je ne connais pas ce joli quartier ,merci de nous le faire decouvrir d'une facon bien artistique ..Bon Week-End Dame
lointaine ..
Bisous de loin ..
Nicole ..

Binchy 21/02/2013 18:11

Merci encore Véro pour toutes ces précisions et toutes ces photos.
Que de changements en un siècle...

mamie lucette 21/02/2013 09:45

Bonjour Véronique, merci pour ces cartes postales montrant Montmartre en 1900... C'est typique ... Bonne journée, gros bisous

Marc Lef 21/02/2013 09:20

C'est incroyable comme cela a changé... C'était quand même sympa ces petits airs de village campagnard...

Présentation

  • : Le blog de TititeParisienne
  • Le blog de TititeParisienne
  • : J'ai ouvert ce blog pour vous parler de "ma ville lumière" PARIS. J'y suis née et j'y habite. Je vous parlerais de mon quartier le 19ème arrondissement, ainsi que des endroits que j'aime pardessus tout, comme Montmartre et l'Île de la Cité. Je vous parlerais aussi des expositions que j'ai vu, des concerts ainsi que des défilés de tous genres. Bienvenue chez moi ...
  • Contact

Recherche

Pages