Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 novembre 2013 6 23 /11 /novembre /2013 11:51

«Lorsque tu ne sais pas où tu vas, regarde d'où tu viens.» Proverbe africain


Cygne 1

Repost 0
Published by TititeParisienne - dans VINCENNES ( 94 )
commenter cet article
22 novembre 2013 5 22 /11 /novembre /2013 08:13

Pluie d'automne ... (Jardin des Tuileries)

«Ce qu'il y a parfois de beau avec l'automne, c'est lorsque le matin se lève après une semaine de pluie, de vent et brouillard et que tout l'espace, brutalement, semble se gorger de soleil.» de Victor-Lévy Beaulieu 


Reflets 2

Reflets du Louvre

Reflets 3

Repost 0
21 novembre 2013 4 21 /11 /novembre /2013 07:34

Un automne au Jardin des Tuileries

Le Jardin des Tuileries tient son nom des fabriques de tuiles qui se tenaient à l’endroit où la reine Catherine de Médicis a fait édifier le palais des Tuileries en 1564, aujourd’hui disparu. Le célèbre jardinier du roi, André Le Nôtre, lui donne à partir de 1664 son aspect actuel de jardin à la française. Le jardin, qui sépare le musée du Louvre de la place de la Concorde, est un lieu de promenade et de culture pour parisiens et touristes où les statues de Maillol côtoient celles de Rodin ou de Giacometti. Les deux bassins sont propices à la détente. Le musée de l’Orangerie dans lequel les visiteurs admirent des œuvres de Monet est installé au sud-ouest des Tuileries.

Automne Jardin des Tuileries 1

Automne Jardin des Tuileries 2

Automne Jardin des Tuileries 4

Automne Jardin des Tuileries 5

* Sources : Wikipédia

Repost 0
20 novembre 2013 3 20 /11 /novembre /2013 03:15

La Grande Roue de la Concorde à Paris - Photos de nuit -

Voici deux photos prises vers 17 heures seulement. 

«On a besoin dans la nuit de croire au soleil.» de Jean-Yves Boulic


La Grande Roue Nuit 1

La Grande Roue Nuit 2-copie-1

Repost 0
19 novembre 2013 2 19 /11 /novembre /2013 02:05

La Grande Roue de la Concorde à Paris

La Grande Roue de Paris fête ses 20 ans et revient cette année Place de la Concorde. Désormais incontournable des fêtes de fin d'année, le manège reprend sa place du 15 novembre 2013 au 5 janvier 2014, pour offrir à tous, une vue unique sur Paris et ses lumières.

La Grande Roue 1

Au bout du Marché de Noël des Champs-Elysées et à 2 pas de la grande patinoire qui prendra place cette année, à deux pas, la Grande Roue accueillera à nouveau quelques 300 000 passagers à bord de ses 42 nacelles (dont 1 aménagée pour les personnes handicapées).

Après beaucoup de péripéties et de nombreux rebondissements, la fameuse Grande Roue qui symbolise désormais les fêtes de fin d'année dans la capitale a su tenir bon, grâce à la ténacité du père du plus grand manège mobile du monde : Marcel Campion. 

La Grande Roue 2

"Le Nil" de Lorenzo Ottone, n'en croit pas ses yeux !

Si la grande roue fête ses 20 ans cette année, c’est bien grâce à lui et au public toujours nombreux à entreprendre ce voyage fantastique à 65 mètres du plancher des vaches.

"En hiver 93/94, le projet d’ériger la grande roue place de la Concorde à mon initiative, précise Marcel Campion, est validé par Jacques Chirac. Cette idée fait des émules dans le monde entier. Du coup, des roues similaires fleurissent dans 127 villes dans le monde dont 80 en fixe".

Pour célébrer le second millénaire, une roue spéciale a été implantée, toujours par Marcel Campion, du 1er décembre 1999 au 31 décembre 2000 sur la place de la Concorde, côté Tuileries. Il reçoit le soutien de nombreuses personnalités pour son maintien ! Depuis, la Mairie de Paris accorde 3 mois d’installation.

En dehors de cela, c'est une sortie qui ravi les petits, dont l'idée d'un manège géant en quête de sensations fortes est loin de déplaire.

Un spectacle visuel que vous pouvez découvrir dès le 15 novembre 2013 jusqu'au 5 février 2013 !

La Grande Roue 3

* Sources : link

Repost 0
18 novembre 2013 1 18 /11 /novembre /2013 08:08

Place de la Concorde : La Fontaine des Fleuves 

Fontaine du Fleuve 6

La Fontaine des Fleuves fera appel à Gechter (Le Rhône et le Rhin), Husson (La Moisson des vendanges), Lanno (La Récolte des fleurs et la Récolte des fruits) et Brion (L'Agriculture, l'Industrie, la Navigation fluviale). Moine, Elshoecht et Merlieux sculpteront les trois Tritons et les trois Néréides tandis que Hoegler prendra en charge la sculpture ornementale. 

Fontaine du Fleuve 1

La fontaine des Fleuves représente les statues du Rhin, du Rhône et récoltes agricoles. Tout autour, les statues représentent quant à elles, 8 villes françaises : Bordeaux, Brest, Lille, Lyon, Marseille, Nantes, Rouen et Strasbourg. Au centre de la place, un obelisque vieux de plus de 3300 ans est offert à la France en 1831.

Fontaine du Fleuve 2

Les fontaines de Paris ont d'abord eu une fonction de distribution de l'eau avant leur fonction décorative. Aujourd'hui elles sont surtout observées aux quatre coins de la ville, pour leurs qualités architecturales et artistiques.

On les retrouve dans les parcs, les jardins, les squares ou les places de la capitale.

Fontaine du Fleuve 3

Fontaine du Fleuve 4

Je trouve quand même que les deux fontaines, la Fontaine des Mers et la Fontaine des Fleuves se ressemblent beaucoup, faut vraiment bien regarder pour voir la différence !

Fontaine du Fleuve 5

* Sources : link

Repost 0
16 novembre 2013 6 16 /11 /novembre /2013 13:36

«Le soir tombe et ne se relève pas. C'est ça qu'on appelle la nuit.» de Camille Bilodeau

La photo du weekend Les Tuileries

Repost 0
15 novembre 2013 5 15 /11 /novembre /2013 14:28

Place de la Concorde : La Fontaine des Mers

Fontaine-8.jpg

La place de la Concorde et la promenade dite des Champs-Elysées deviendront propriété de la Ville de Paris le 20 août 1828. La municipalité demandera quatre ans plus tard à l'architecte Jacques-Ignace Hittorff d'établir un plan d'embellissement de la place. Le projet sera accepté en avril 1835. Les deux fontaines seront inaugurées le 1er mai 1840 par le Préfet Rambuteau.

La fontaine du Nord prend le nom de Fontaine des Fleuves et celle du Sud celui de Fontaine des Mers. Les bassins, réalisés en pierre de Saint-Nom reçoivent un poli leur donnant l'aspect du marbre. Le fond des bassins est enduit par un ciment romain. Les vasques, les figures et les ornements sont réalisés en fonte de fer et peints avec un nouveau procédé de peinture couleur de bronze. Les chairs des statues sont de couleur bronze florentin (brun foncé), les vêtements bronze vénitien (vert), les accessoires et les ornements sont dorés. Les éléments en fonte de fer, comme tout le mobilier de la place seront coulés dans les usines de Monsieur Muel, à Fusey dans la Meuse. 

Fontaine 1

De nombreux artistes seront mobilisés pour la réalisation des modèles des figures. 

Fontaine 2

La Fontaine des Mers fera appel à Debay (L'Océan et la Méditerranée), Desboeufs (La Pêche des perles, la Pêche des coquillages, la Pêche des poissons, La Pêche des coraux) Feuchères (L'Astronomie, le Commerce et la Navigation maritime). Moine, Elshoecht et Merlieux sculpteront également les trois Tritons et les trois Néréides tandis que Hoegler prendra en charge la sculpture ornementale. 

Fontaine 4

La place de la Concorde, fontaines comprises, sera classée monument historique le 23 août 1937. 

Fontaine 5

Les fontaines subiront des nombreux travaux d'entretien et de réfection. Les peintures des fontaines, déjà altérées en 1844, seront refaites. Les dorures des vasques ne seront pas conservées. La corrosion des fontes obligera la Ville de Paris à démonter les fontaines pour les protéger par un dépôt électrochimique de cuivre en 1861. Un vernis spécial déposé sur le cuivre redonnera un aspect bronze florentin, rehaussé de quelques tons de vert antique, aux fontes cuivrées. 

Fontaine 7

Les fontaines seront très endommagées eu cours de la Commune. Celle des Mers, presque entièrement détruite, sera déposée. Certaines pièces seront coulées en 1871 et 1872, pour remplacer celles qui ont été brisées. Les deux fontaines bénéficieront d'une nouvelle protection à base de dépôts électrolytiques de cuivre. 

Fontaine 6

En raison de l'insuffisance des crédits et l'absence de main d'oeuvre qualifiée, l'entretien annuel de fontaines sera abandonné en 1914. La dégradation des figures sera alors régulièrement camouflée par de la peinture. Les tritons et néréides en fonte des deux fontaines seront remplacés par des statues en bronze en 1932. Les vasques des fontaines seront restaurées entre 1951 et 1955. Il faudra attendre 1998 pour que la ville de Paris approuve le projet présenté par Etienne Poncelet, Architecte en chef des Monuments Historique, et entreprenne la restauration complète des fontaines et vote un crédit de plus de vingt-deux millions de francs, financés pour un tiers par l'Etat. Le chantier de restauration de la Fontaine des Fleuves, commencé au cours de l'été 2000, a pris fin douze mois plus tard.

* Sources : Insécula : link

Repost 0
14 novembre 2013 4 14 /11 /novembre /2013 08:07

Jardin des Tuileries : Tigresse portant un paon à ses petits (1873) Auguste Caïn (1821-1894) Bronze

Auguste Caïn, fils d'un boucher, travaille plusieurs années comme apprenti avec son père. Puis il s'initie à la sculpture dans l'atelier d'Alexandre Guionnet, sculpteur sur bois, puis de François Rude (1784-1855). Il fréquente régulièrement le Jardin des Plantes à Paris pour dessiner sur le vif des attitudes de fauves qui lui serviront plus tard de modèles.

Lion Tuileries 1

A partir de 1846, Auguste Caïn participe de manière assidue au Salon de Paris. En 1852, il épouse la fille du sculpteur animalier Pierre Jules Mène dont il subira fortement l'influence. Il travaille dans la fonderie de son beau-père qui édite en bronze nombre de ses sculptures.

Lion Tuileries 2

Spécialisé dans la sculpture animalière de petite taille, Auguste Caïn a une prédilection pour montrer, avec le souci du détail, des animaux dans des situations dramatiques et de combat pour la vie. A partir des années 1860, il reçoit des commandes de l'Etat pour des œuvres monumentales en bronze. Considéré comme un grand sculpteur animalier, il est surnommé en 1879 "le statuaire des lions et des tigres".

Lion Tuileries 3

* Sources : Nella Buscot : link

Repost 0
13 novembre 2013 3 13 /11 /novembre /2013 07:52

Jardin des Tuileries : Reclining Figure de Henry Moore

Reclining Figure est une œuvre du sculpteur britannique Henry Moore située à Paris. Créée en 1951 et installée en 2000 dans le Jardin des Tuileries, il s'agit d'une sculpture en bronze. 

Statue Tuileries 3

L'œuvre prend la forme d'un sculpture de bronze doré représentant un nu féminin couché.

L'œuvre mesure 1,10 m de haut pour une longueur de 2,25 m et une largeur de 0,65 m.

Statue Tuileries 1

L'œuvre est installée dans le Jardin des Tuileries, au pied de l'escalier de l'Orangerie.

L'œuvre est installée dans les jardins des Tuileries en 2000, en même temps qu'une douzaine d'autres œuvres d'art contemporain ; elle remplace une œuvre d' Aristide Maillol, l'Hommage à Cézanne, déplacée dans une autre partie du jardin.

Statue Tuileries 2

Henry Spencer Moore, né le 30 juillet 1898 à Castleford (Comté de Yorksire) et mort le 31 août 1986 à Much Hadlham ( Comté de Hertfordshire), est un sculpteur britannique.

Issu d'une famille de mineurs, il devient connu grâce à ses grandes sculptures abstraites en bronze et en marbre taillé. Solidement appuyé par la communauté artistique britannique, Moore contribue à introduire une forme particulière de modernisme au Royaume-Uni, mais en s'inspirant souvent de la mythologie grecque.

Sa capacité à satisfaire des commissions de grande échelle le rendit financièrement exceptionnellement riche vers la fin de sa vie. Cependant, il vivait parcimonieusement et la plupart de sa fortune fut versée à la FondationHenry Moore, qui continue à soutenir l'éducation et la promotion artistiques.

La forme récurrente dans son œuvre est une silhouette étendue et percée, d'abord inspirée par l'art toltèque - notamment par une sculpture maya connue sous le nom de «  Chac Mool », dont il vit une reproduction en plâtre à Paris en 1925. Des versions plus récentes sont conventionnellement percées : ainsi, un bras courbé rejoint le corps par exemple. Plus tard, les versions plus abstraites sont percées directement à travers le corps afin d'explorer les formes concaves et convexes. Ces perçages plus extrêmes sont développés en parallèle aux sculptures de Barbara Hepworth. Hepworth commence par percer un torse sculpté après une lecture mal comprise d'une critique de l'une des expositions de Henry Moore.

Statue Tuileries 4

* Sources Wikipédia : link

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de TititeParisienne
  • Le blog de TititeParisienne
  • : J'ai ouvert ce blog pour vous parler de "ma ville lumière" PARIS. J'y suis née et j'y habite. Je vous parlerais de mon quartier le 19ème arrondissement, ainsi que des endroits que j'aime pardessus tout, comme Montmartre et l'Île de la Cité. Je vous parlerais aussi des expositions que j'ai vu, des concerts ainsi que des défilés de tous genres. Bienvenue chez moi ...
  • Contact

Recherche

Pages