Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 novembre 2012 6 10 /11 /novembre /2012 15:20

Jardin Yitzhak Rabin, Bercy - Héron cendré  (Ardea cinerea - Grey Heron)

Article Héron Cendré 4Grand oiseau gris, majestueux lorsqu'il est debout au repos. Il possède de longues pattes jaune grisâtre ou grises, un long cou et un grand bec jaune grisâtre en forme de dague. Le dessous, la tête et le cou sont blanchâtres avec une crête noire et des rayures sombres sur le devant du cou et de la poitrine. Le reste du plumage est gris-pigeon. En vol, parfois haut en battant lentement des ailes qui sont alors bien arquées, les plumes principales des ailes sont foncées, presque noires, le cou est replié et les pattes sont plus longues que la queue. Les jeunes hérons ont le front et la calotte gris, la nuque noire grisâtre avec une courte plume nucale, les côtés de la tête et du cou ainsi que le dos gris. Le centre de leur cou est beige.Article Héron cendré 7Le héron cendré peut avoir des attitudes curieuses. Il peut rester des heures, posé sur une seule patte, complètement inactif s'il n'est pas dérangé. Il enfonce son cou dans les épaules, seule la tête et le bec à l'horizontale semblent surgir de son corps. Sa manière de chasser est particulière. Il chemine lentement et courbé, dans les eaux peu profondes, sans faire de bruit, pointant vers le bas son bec puissant et pointu, prêt à asséner le coup mortel à la proie qui passera à sa portée.

Parfois, il reste immobile dans l'eau, observant le fond devant
lui et sur les côtés afin de capturer habilement le moindre poisson qui passe.
Pour les grosses proies, (grand poisson ou anguille importante), il les frappe fortement de son bec pour les transpercer, et les secoue d'un côté à l'autre, avant de les avaler entières, tête la première.Article Héron cendré 6Le héron cendré se nourrit essentiellement de poisson, d'anguilles, de batraciens. Il peut aussi se nourrir de petits mammifères (rongeurs), d'insectes, de crustacés et de reptiles. Il pêche les poissons à l'affût, parfaitement immobile. A la vitesse de l'éclair, son cou se détend et son bec en forme de poignard transperce la victime.Article Héron cendré 2

Partager cet article
Repost0
8 novembre 2012 4 08 /11 /novembre /2012 15:25

Article Bercy 4Depuis septembre 1997, la Maison du jardinage est un lieu de référence à Paris. En plein cœur du nouveau quartier de Bercy, entouré de plantes, de fleurs, de fruits et légumes, ce lieu est ouvert à tous ceux qui pensent que même en milieu urbain, les plantes ont leurs places. Au fil des saisons, la Maison change de décor avec ses floraisons, chutes de feuilles et bourgeonnements.Bercy 7 novembre 2012 6Annuelles, bisannuelles, plantes vivaces et bulbes se succèdent pour former un décor toujours renouvelé. Dans la serre et la véranda, une petite collection de plantes méditerranéennes et tropicales est visible en toutes saisons.Article Bercy 5Potager (Photo prise avec mon ancien appareil). Désolée, les photos dans la Maison du Jardinage sont interdites.

Partager cet article
Repost0
7 novembre 2012 3 07 /11 /novembre /2012 15:51

Bercy 7 novembre 2012 1Découvrez un coin paisible et verdoyant au coeur de Bercy. Le Jardin Yitzhak Rabin porte ce nom en hommage à l'homme qui joua un rôle important dans la première guerre arabo-israelienne de 1948 et qui oeuvrait pour la paix.Bercy 7 novembre 2012 2Le jardin permet de passez d'un coin d'eau à un autre et offre un décor de vignes en référence à l'ancien centre de négoce de vins qu'était Bercy.Bercy 7 novembre 2012 7Vous pourrez vous promener le long des rhododendrons, découvrir l'Orangerie où sont préservés certains arbres l'hiver. Vous serez certainement attiré(e) par le jardin des senteurs orné en son centre d'un jardin à la française.Bercy 7 novembre 2012 4* A suivre ... 

Partager cet article
Repost0
5 novembre 2012 1 05 /11 /novembre /2012 23:50

Deumeurre 10 1Les vingt demeures d'Étienne MARTIN numérotées chronologiquement furent réalisées durant 40 ans. Complexe, pouvant même paraître composite aux yeux du regardeur pressé, cet ensemble architectural unique dans l’art du XXe siècle n’est guère aisé à définir. Brouillant les limites communément admises entre la sculpture et l’architecture, Etienne MARTIN s’est attaché durant plusieurs décennies, avec une constance apparemment indéfectible, à donner forme à la première et authentique construction, à l’imaginer, à la retrouver, à la rêver ; bref à tenter de la penser.Deumeurre 10 2La Demeure est à la fois la première demeure retrouvée et transfigurée, la maison natale, originelle, matricielle, elle est aussi la hutte et la caverne. Deumeurre 10 3La Demeure X est restée à l’état de plâtre original durant presque trente ans ; en 1995 quelques mois avant la disparition d’Etienne MARTIN, la ville de Paris a commandé le premier exemplaire en bronze de cette sculpture aux dimensions d’une petite architecture. La Demeure X a été installée en 1996 dans les Jardins de la Mémoire du Parc de Bercy et y occupe une sorte d’îlot inaccessible. Pourquoi ce choix? L’artiste lui-même ne disait-il pas qu’il voulait proposer l’expérience d’un espace et solliciter les perceptions tactiles du spectateur ? Archéologique, géologique et organique, mêlant onirisme et biographie la Demeure X témoigne avec force de cette incompréhension. Deumeurre 10 4

* Source Internet

Partager cet article
Repost0
27 janvier 2011 4 27 /01 /janvier /2011 16:00

Après la crue de 1924, le Ministère des travaux Publics lança un vaste chantier pour l’aménagement, en amont de Paris, de quatre grands lacs artificiels. Mis en service pendant la période 1950-1990, ils sont actuellement gérés par l’Institution Interdépartementale des Barrages Réservoirs du Bassin de la Seine (IIBRBS) dont la Ville de Paris est membre. Ces « barrages réservoirs» permettent la régulation du débit de la Seine et de la Marne. Ainsi, en cas de crue, l’eau des rivières est prélevée, stockée pour en limiter l’amplitude ; puis restituée progressivement au fleuve ; on estime aujourd’hui que ces barrages permettraient, dans le cas d’une crue de type 1910, de diminuer d’environ 70 cm la hauteur d’eau de la Seine à Paris.

Préserver les Parisiens des conséquences néfastes d’une inondation est une préoccupation constante de la municipalité parisienne. Ainsi, a t on pu assister, ces dernières années, à la mise en place de protections permanentes (surélévation de parapets) ou de protections mobiles (batardeaux, barrières anti-crues ou rehausses de parapets). De telle sorte que l’on peut affirmer aujourd’hui que le dispositif pour contenir la Seine dans son lit jusqu’à la cote atteinte en 1910 est désormais opérationnel.

Le réseau municipal d’assainissement a également fait l’objet de nombreux travaux visant à permettre un fonctionnement normal tant qu’il n’y a pas d’inondation de la voie publique. Et le réseau d’alimentation de Paris en eau potable, ne devrait pas connaître de dysfonctionnements tant que les immeubles seront alimentés en énergie électrique. Néanmoins, si une crue devait dépasser le niveau atteint par la Seine en 1910, une partie de l’alimentation en eau dans Paris pourrait ne plus être assurée. Dans ce cas, Paris dispose d’une réserve d’eau supplémentaire utilisable grâce à la nappe de l’Albien située sous son territoire à une profondeur de 600m, et donc insensible aux crues. Dans Paris même, il existe aujourd’hui cinq puits dont chacun dispose d’une capacité de production de 150 000 l/heure. Trois de ces puits sont librement accessibles. La réalisation de deux puits supplémentaires est prévue dans les années à venir.

Partager cet article
Repost0
20 janvier 2011 4 20 /01 /janvier /2011 01:54

 Ancien bateau-feu, amarré sur les côtes irlandaises entre 1957 et 1975, le navire Osprey fut ensuite vendu au port de New Ross. En 1997, il est racheté par l’association Signe et Eau puis remorqué jusqu’au port du Havre avant de rejoindre Paris à la fin de l’année suivante. En 1999, après de lourds travaux de réaménagement , il devient la salle de musiques actuelles la plus originale de la capitale.

 Le navire, monument maritime historique alors rebaptisé Batofar, s’affirme rapidement comme un pôle culturel incontournable en matière de musiques électroniques et d’arts numériques, courants alors émergents en Europe. Entre 1999 et 2002, il accueille une programmation pluridisciplinaire curieuse et pointue offerte au public par l’association « Made in Boat ». A partir de l’été 2005, sous l’impulsion d’une nouvelle équipe, il s’arme d’une identité culturelle forte. La programmation artistique met alors en lumière, à travers des concerts et des soirées attractifs, les figures montantes des musiques électroniques mais aussi des courants hip hop, rock, soul et world.

Depuis 2007, à travers l’association Eclairages, l’équipe développe également une ambitieuse politique d’action culturelle, qui prend la forme de résidences de création orientées vers l’expérimentation pluridisciplinaire, d’un programme complet d’actions tournées vers les publics et d’échanges artistiques européens.

Le Batofar est aujourd’hui géré par la Sarl Batofar.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de TititeParisienne
  • : J'ai ouvert ce blog pour vous parler de "ma ville lumière" PARIS. J'y suis née et j'y habite. Je vous parlerais de mon quartier le 19ème arrondissement, ainsi que des endroits que j'aime pardessus tout, comme Montmartre et l'Île de la Cité. Je vous parlerais aussi des expositions que j'ai vu, des concerts ainsi que des défilés de tous genres. Bienvenue chez moi ...
  • Contact

Recherche

Pages