Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 juillet 2012 6 14 /07 /juillet /2012 21:25

14 Juillet 2012 Bastille 1

VESTIGES DE LA BASTILLE ENCORE VISIBLE DE NOS JOURS

Place de la Bastille

Tout d'abord sur la Place même de la Bastille où le marquage au sol est fait de pavés carrés , de plus grandes tailles que les autres délimitant l'emplacement de la Bastille , étant tous de la même couleur ils passent totalement inaperçus !!! Il en est de même pour ceux que l'on peut observer au N° 49 du boulevard Henri IV ou s’élevait la tour de la Bazinière et au N°1 de la rue Saint-Antoine où avait été construite la tour de la liberté.14 Juillet 2012 Bastille 2

14 Juillet 2012 Bastille 3

14 Juillet 2012 Bastille 4

Square Henri Galli

Le petit square Henri Galli , de forme triangulaire crée en 1925 , passe totalement inaperçu aux yeux des passants . Il se trouve situé à l’extrémité du boulevard Henri IV à l'angle du quai des Célestins . On peut y voir les vestiges de la fondation de la prison de la Bastille . En effet lors du percement de la ligne 1 du métropolitain en 1899 , on mit à jour les soubassements de la tour de la Liberté de l'enceinte de la Bastille . Ils furent remontés plus tard à l'identique dans le square Henri Galli. 14 Juillet 2012 Bastille 5

14 Juillet 2012 Bastille 6 


 

Dans le Métro

On peur admirer sur le quai de la station Bastille sur la ligne 5 du métro en direction de Bobigny un morceau du mur de la contrescarpe du fossé de la bastille qui , tout comme pour les vestiges du soubassements de la tour de la Liberté , furent mis à jour lors du percement de la ligne 1 en 1899 . Ils furent soigneusement remontés ultérieurement dans cette station .14 Juillet 2012 Bastille métro 3Egalement à la Station de métro Bastille, ligne 5 dans les deux sens, on peut voir des incriptions sur le quai indiquant les limites de la Forteresse de la Bastille.

14 Juillet 2012 Bastille métro 1  14 Juillet 2012 Bastille Métro 2

Partager cet article
Repost0
13 juillet 2012 5 13 /07 /juillet /2012 21:45

Le 14 juillet 1789, la Bastille est prise d'assaut par les Parisiens. De ce jour date la fin de l'«Ancien Régime» et le début de la Révolution française.

La Fête nationale du 14 juillet perpétue le souvenir de cet événementla-prise-de-la-bastilleÉchec de l'émeute

Le 13 juillet, à Paris, la rumeur se répand que les troupes royales vont entrer en force dans la capitale pour mettre les députés aux arrêts. De fait, des corps de troupes sont rassemblés au Champ de Mars et aux portes de Paris. Un comité permanent, la «municipalité insurrectionnelle», est formé pour faire face à la menace. Il se substitue à la vieille municipalité royale. Au matin du 14 juillet, des artisans et des commerçants se rendent à l'hôtel des Invalides en quête d'armes. Le gouverneur cède aux émeutiers et ouvre les portes. La foule emporte 28.000 fusils et 20 bouches à feu. Mais il lui manque encore de la poudre... Des émeutiers rugissent alors :«À la Bastille !»où la rumeur prétend que de la poudre y aurait été entreposée. Au demeurant, le peuple a une revanche à prendre sur la vieille forteresse médiévale dont la masse lugubre lui rappelle à tout moment l'arbitraire royal.

La garnison se compose de 82 vétérans, dits invalides, et d'un détachement de 32 soldats suisses. Face à elle, les émeutiers ne font pas le poids. Ils sont un millier seulement, sans commandement et sans armes lourdes. Le marquis de Launay, gouverneur de la Bastille, veut gagner du temps en attendant des secours. Il reçoit trois délégués et les retient à déjeuner. Il s'engage à ne pas tirer sous réserve que les émeutiers ne tentent pas d'entrer dans la forteresse. Mais une explosion mystérieuse émeut la foule. On crie à la trahison. Un groupe pénètre dans l'enceinte par le toit du corps de garde et attaque à coups de hache les chaînes du pont-levis.De Launay, sans expérience militaire, perd ses moyens. Il donne l'ordre de tirer. La troupe suisse fait des ravages chez les assaillants. On compte une centaine de morts.france8Les gardes françaises contre la Bastille

Tout bascule avec l'arrivée de deux détachements de gardes françaises. Ces soldats professionnels chargésde veiller sur la capitale prennent le parti des émeutiers. Ils vont leur assurer la victoire.

Sous le commandement de deux officiers, Élie et Hulin, ils amènent deux canons et les pointent sur la Bastille. Il s'ensuit un début d'incendie à l'entrée de la forteresse et quelques pertes chez les défenseurs.

Il est 4 heures du soir. De Launay se ressaisit, ordonne soudain le feu à outrance puis tente de faire sauter les magasins de poudre. Mais ses invalides lui imposent de brandir un mouchoir pour parlementer. Le feu cesse. Les ponts-levis sont abaissés et la foule se rue dans la forteresse.dup8 lallemand 001fLes soldats suisses, qui ont eu le temps de retourner leurs uniformes, sont pris pour des prisonniers et épargnés. Mais la foule lynche les malheureux invalides.

Le marquis de Launay, qui a tenté de se suicider, est traîné dans les rues de la capitale avant d'être décapité par un boucher. Sa tête est fichée sur une pique et promenée en triomphe à travers le faubourg ainsi que les têtes des autres défenseurs de la Bastille. Ce rituel macabre, inédit dans l'Histoire du pays, illustre le basculement de la Révolution dans la violence.

À la Bastille, on libère les détenus au prix d'une légère déception car il ne s'agit que de sept personnages de minable envergure (escrocs, faussaires, délinquant sexuel...). Au demeurant, les émeutiers sont surpris de découvrir des chambres spacieuses et d'un grand confort, à l'opposé des cellules de torture que décrivaient complaisamment dans leurs brochures les intellectuels poudrés qui avaient eu, comme Voltaire ou le marquis de Sade, l'occasion de séjourner à la Bastille.Prise de la Bastille IMG 2254

Fin d'un monde...

Le soir même, Palloy, un entrepreneur zélé, réunit 800 ouvriers et entreprend la démolition de la vieille forteresse dont les jours étaient de toute façon comptés.

Le propre frère du roi, le comte d'Artois, futur Charles X, prend la mesure de l'événement. Il quitte la France sitôt qu'il en a connaissance. Il est suivi dans cette première vague d'émigration par quelques autres hauts personnages, dont le prince de Condé et Mme de Polignac.

... début d'un autre

À Versailles, Louis XVI note dans son journal à la date du 14 juillet : «Rien»... Mais il ne s'agit que du résultat de sa chasse habituelle. Surpris par la violence populaire, le roi se retient de de dissoudre l'Assemblée. Les députés, dans une séance mémorable présidée par l'abbé Grégoire, prennent la résolution de siéger en permanence. La Révolution peut suivre son cours.

Le premier anniversaire de l'événement donnera lieu à une grande réconciliation nationale, la Fête de la Fédération, et beaucoup plus tard, en 1880, la IIIe République, en faisant du 14 juillet la Fête nationale, consacrera la réconciliation de la France de l'Ancien Régime et de celle de la Révolution.revolution-francaise-1989-05-g

Partager cet article
Repost0
22 juin 2012 5 22 /06 /juin /2012 03:19

22 Juin 2012 Promenade plantée 1Au bout du mail, le tunnel de Reuilly, aux rochers et aux eaux ruisselantes, débouche à 7 mètres en contrebas du niveau du terrain naturel. A la sortie, on peut s’étourdir dans un labyrinthe de charmilles. Ici les bruits de la ville sont étouffés, une odeur d’humus parfume l’air et des piaillements d’oiseaux caressent l’oreille. Les sous-bois reprennent leur droit. Paris sauvage.22 Juin 2012 Promenade plantée 2Rompant la monotonie, le parcours serpente au milieu d’une végétation spontanée et de plantes tapissantes, chargées de retenir la terre des talus à l’époque du rail.22 Juin 2012 Promenade plantée 3Au détour du chemin, la sculpture musicale forgée par Zuber cliquette au vent et le sentier s’étire jusqu’au square Charles-Péguy, appelé ainsi en hommage au poète parti, le coeur gros, de la gare de Bel-Air, au front d’où il ne revint jamais. Presque au terme des 4,5 kilomètres, le chemin végétal, encadré de lauriers et de prunus, s’encaisse de nouveau aux abords de la Petite Ceinture. Passant sous le boulevard Soult, il s’écoule, jusqu’à la frontière de Paris. Son prolongement, par-delà le périphérique, jusqu’au lac Daumesnil dans le bois de Vincennes, est en projet.22 Juin 2012 Promenade plantée 4

Partager cet article
Repost0
21 juin 2012 4 21 /06 /juin /2012 07:52

Dans cette deuxième partie de la promenade, une piste cyclable s’ajoute au chemin piétonnier. Après, c’est de nouveau la campagne avec un tunnel emménagé en grotte avec roches et cascades.

21 Juin 2012 Fontaine Promenade plantée 4Le tunnel de Reuilly est assez sombre et les fontaines pas très belles, mais bon, je tenais à vous les montrer malgré tout.21 juin 2012 Fontaine Promenade plantée 1Passé ce tunnel, on arrive au Bois de Vincennes ... 21 Juin 2012 Fontaine promenade plantée 3

Partager cet article
Repost0
20 juin 2012 3 20 /06 /juin /2012 05:43

      PARIS 12ème - LE CADRAN SOLAIRE PAPILLON

20 Juin 2012 Cadran solaire promenade plantée 5C'est au 9 rue Jacques Hillairet que se trouve, dans un jardin public, l'immense cadran solaire horizontal de 625 m², dont l'aspect évoque un papillon géant aux ailes déployées.

20 juin 2012 Cadran solaire promenade plantée 4Le style est constitué d'un V renversé, en acier inoxydable bordé de laiton, encastrant une plaque triangulaire en marbre blanc. 20 Juin 2012 Cadran solaire promenade plantée 3A sa base, côté est, la devise : « le temps passe, passe-le bien » et, côté ouest : « le soleil luit pour tous ».20 Juin 2012 Cadran Solaire promenade plantée 1"Le soleil luit pour tous"20 Juin 2012 Cadran solaire promenade plantée 2"Le temps passe, passe le bien"

Partager cet article
Repost0
6 juin 2012 3 06 /06 /juin /2012 01:25

6 juin 2012 Opéra Bastille 1

Opéra Bastille, 2-6 place de la Bastille, 12è
(architecte Carlos Ott, 1989)
Faisant partie des "grands travaux" de François Mitterrand, le nouvel Opéra a été construit pour l'année 1989 sur la place révolutionnaire de l'est parisien, contribuant au rééquilibrage de la capitale vers l'est. L'architecte canadien Carlos Ott n'a pas voulu dessiner un bâtiment d'une "monumentalité écrasante". D'une part, il devait insérer l'opéra Bastille dans une place construite de manière peu ordonnée au fil des siècles. D'autre part, son "opéra populaire" devait ne pas intimider un public censé être peu familier de l'opéra (mais qui finalement est un public d'habitués… cela dit, les premiers prix sont à 60 et 100 F, et chaque place est subventionnée à hauteur de 600 F)( environ 30 à 40 euros aujourd'hui ) Le bâtiment massif a été fragmenté en volumes plus petits, qui laissent deviner (mais vus de loin !) leurs fonctions : les deux salles de spectacle sont demi-cylindriques, les cages de scène sont des cubes. L'entrée est un grand portique de marbre anthracite, les éléments opaques de la façade forment comme un "grand escalier d'opéra". A l'intérieur, le grand hall blanc est décoré de sculptures contemporaines (de Niki de Saint-Phalle, Klein). La grande salle de 2700 places en granit gris et bois de chêne est dotée d'un double équipement scénique, qui permet d'alterner les spectacles sans avoir à démonter les décors, grâce à 9 "aires de dégagement".
6 juin 2012 Opéra Bastille 2
(Métro Bastille) (réservation par téléphone ( 01 40 01 19 70 pour les visites individuelles, pour les groupes réservation par écrit)
Partager cet article
Repost0
5 juin 2012 2 05 /06 /juin /2012 05:33

5 juin 2012 La Colonne de Juillet 4Inaugurée en 1840, la colonne de Juillet fut érigée en souvenir des trois journées de la révolution de Juillet qui amenèrent la chute de Charles X et de la monarchie absolue, et l’instauration de la monarchie constitutionnelle avec le règne de Louis-Philippe. Haute de 46 mètres, elle est dominée d’une sculpture en bronze doré représentant le Génie de la Liberté, la main gauche soutenant les chaînes brisées du Despotisme, et la main droite brandissant le flambeau de la Civilisation. Sur le fut de la colonne sont gravé les noms des 504 victimes des affrontements révolutionnaires.

Le piédestal circulaire de marbre blanc date en fait du Premier Empire. En 1808, Napoléon avait décidé la construction d’une fontaine monumentale, un éléphant de bronze de 24 mètres de haut soufflant l’eau par sa trompe. Le socle de marbre fut construit, et une maquette grandeur nature en plâtre fut installée en 1813. Après la chute de l’empereur, les années passèrent et l’éléphant de plâtre s’effrita, mais il était toujours présent lors des événements de 1830. Dans « Les Misérables » de Victor Hugo le petit Gavroche y trouve même refuge ! La carcasse ne fut démontée qu’en 1848, et des ruines de l’animal s’échappèrent des hordes de rats qui terrorisèrent le quartier durant des semaines.
1821446974.jpgDans les fondations furent aménagés des caveaux funéraires destinés à abriter les dépouilles des 504 victimes, auxquelles s’ajoutèrent 200 corps de la révolution de 1848 et quelques intrus nettement plus anciens. Dans la hâte, au moment de l’exhumation des dépouilles des révolutionnaires, on leur adjoignit par erreur des momies égyptiennes, rapportées 50 ans plus tôt par des savants qui avaient suivi Bonaparte lors de sa campagne d’Egypte. Ces momies se dégradaient dans une salle de la Bibliothèque Nationale et avaient été enfouies dans le jardin attenant, à l’endroit même où les corps des émeutiers furent ensevelis. C’est ainsi que mêlées aux Révolutionnaires, des momies égyptiennes reposent sous la Bastille !5 juin 2012 La Colonne de Juillet 1Le Génie de la Liberté : la main gauche soutenant les chaînes brisées du Despotisme, et la main droite brandissant le flambeau de la Civilisation.5 juin 2012 La Colonne de Juillet 2

Partager cet article
Repost0
4 juin 2012 1 04 /06 /juin /2012 12:09

4 juin 2012 Statue Bastille 1Cette statue en bronze de 1895 est de Louis Clausade et se trouve rue St Antoine, près de la Bastille. Elle commémore la mémoire de l'écrivain, qui a habité un temps dans le quartier, au n° 2 du boulevard Beaumarchais.4 juin 2012 Statue Bastille 2Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais (1732 - 1799), l’une des figures emblématiques du siècle des Lumières.

C’est l’auteur du « Barbier de Séville » et du « Mariage de Figaro », deux pièces qui ont inspiré des opéras magnifiques à Rossini et à Mozart respectivement.4 juin 2012 Statue Bastille 3

Partager cet article
Repost0
1 juin 2012 5 01 /06 /juin /2012 12:18

Situé sur le parcours de la Promenade Plantée, vous le reconnaîtrez immédiatement à sa passerelle en bois, qui surplombe la pelouse centrale de 4 200 m² où se dessine une mosaïque de fleurs. Les habitants du quartier viennent y prendre des couleurs aux premiers rayons du soleil

1er juin 2012 Pelouse Reuilly 1

Le jardin de Reuilly, réalisé par l'architecte Pierre Colboc et le groupe Paysage, a imprimé de sa personnalité cette étape du parcours. Créé entre 1992 et 1998 à l'emplacement de l'ancienne gare de marchandises.1er juin 2012 Pelouse Reuilly 3

1er juin 2012 Pelouse Reuilly 2Femme nue de Chauvel

Avec 15 200 m², le jardin de Reuilly est le plus grand espace vert du 12e arrondissement de Paris, après le bois de Vincennes et le parc de Bercy. La majeure partie du jardin est constituée d'une large pelouse semi-circulaire en pente douce de 4 200 m², autour de laquelle sont disposés de petits jardins à thème. La pelouse est surplombée par la passerelle de Reuilly, qui permet à la promenade plantée de la franchir.

Partager cet article
Repost0
31 mai 2012 4 31 /05 /mai /2012 14:43

31 mai 2012 Commissariat du 12E 6Lors de ma balade sur la Promenade Plantée, j'ai apercu ces curieux personnages. 31 mai 2012 Commissariat du 12E 1Ces statues seraient des imitations des Esclaves de Michel-Ange. Ils se trouvent aux derniers étages du Commissariat Central du 12è arrondissement. 31 mai 2012 Commissariat du 12E 3

31 mai 2012 Commissariat du 12E 4

31 mai 2012 Commissariat du 12E 5

31 mai 2012 Commissariat du 12E 2Ce commissariat est situé au 80 avenue Daumesnil à Paris 12e

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de TititeParisienne
  • : J'ai ouvert ce blog pour vous parler de "ma ville lumière" PARIS. J'y suis née et j'y habite. Je vous parlerais de mon quartier le 19ème arrondissement, ainsi que des endroits que j'aime pardessus tout, comme Montmartre et l'Île de la Cité. Je vous parlerais aussi des expositions que j'ai vu, des concerts ainsi que des défilés de tous genres. Bienvenue chez moi ...
  • Contact

Recherche

Pages